Histoire du Mousqueton

Publié le par Eigerman

Les premiers mousquetons, appelés alors « karabiners » semblent avoir étés utilisés pour la première fois par les pompiers de Munich à partir de la fin du 18ème siècle.
La paternité de la première utilisation des « karabiners » dans une pratique montagne semble être partagée entre Otto Herzog qui en aurait utilisé lors de l’ascension de la face Est de la Fleischbank en 1910 selon Lucien Devies et Hans Dülfer selon les dires de Franz Niebeler.
Au cours des années 30, on voit apparaître les premiers mousquetons à vis, mais c’est un un "Bleausard » et alpiniste célèbre, Pierre Allain, à qui l’on doit les évolutions les plus marquantes.
 
 
 
En effet en 1947, Pierre Allain va rendre le mousqueton asymétrique mais surtout il va diviser son poids par deux en utilisant du duralium, un alliage à base d’aluminium. Le mousqueton passe ainsi de 140g à 60g permettant ainsi sa popularisation des les milieux grimpants.
Pierre Allain ne s’arête pas là et en 1958 il sort un nouveau modèle en Zicral, un alliage plus résistant que le duralium. Légers et solides, les mousquetons n’évolueront quasiment plus jusqu’à nos jours si ce n’est l’introduction en 1975 par Clog des premiers mousquetons à verrouillage automatique puis l’arrivée des mousquetons coudés pour le passage de la corde dans les dégaines.
 
 
 
 
 
Quelques informations sur les sigles que l’on trouve sur les mousquetons
 
D Connecteur directionnel (travaille toujours sur un axe privilégié).
H Connecteur pour assurage sur demi-cabestan.
K Connecteur pour via-ferrata.
X Connecteur ovale pour charges faibles.
 
 
 
 
xxXX CE 0082
xxXX : Numéro de traçabilité.
XX : Année de fabrication (CE norme industrie).
CE : Conformité à la norme européenne sur les EPI.
0082: Numéro de l'organisme ayant procédé à l'examen CE.
 

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article